Les Forbans vont jouer pour le Front national et s’expliquent

On reproche parfois aux artistes de ne pas assez s’engager mais souvent, quand ils vont jusqu’à s’associer à un parti politique, on leur fait le reproche inverse. Une expérience que vont sans doute connaître les Forbans, qui ont accepté de donner un concert privé lors d’un gala pour le Front national.

Boudés par le parti communiste, les Forbans se réfugient… au Front national ! Depuis hier soir, l’annonce d’un concert privé du groupe organisé dans le cadre d’un gala du parti d’extrême droite fait réagir. Ce samedi 8 décembre, le groupe montera en effet sur la scène de la Mutualité à Paris pour la soirée de gala du conseil national du Front national. Une manifestation à laquelle les fans du groupe ne pourront pas assister puisque la soirée est réservée aux adhérents du parti dirigé par Marine Le Pen.

C’est le site francetvinfo qui a dévoilé l’information hier et le chanteur des Forbans, Albert Kassabi – plus connu sous le surnom de Bébert – a répondu à ses questions pour tenter d’expliquer sa motivation. Car selon lui, même si de nombreux artistes refusent de jouer pour le FN, il n’y a pas de raison que les Forbans le fassent. Au contraire, même. « Il ne faut diaboliser personne. J’ai toujours adoré la controverse. Au moment où la mode était au disco, moi je faisais du rock’n’roll ! Je pense que l’artiste ne doit pas faire de politique. Tous les artistes qui en font sont des crétins. La politique, c’est comme la religion : il vaut mieux garder ça pour soi. D’ailleurs, vous savez, j’ai 50 ans et je n’ai jamais voté », explique-t-il ainsi.

Et puis, il faut bien que les Forbans vivent ! Le groupe ne subsiste en effet que grâce à ses concerts et passe l’année à envoyer des dossiers pour tenter de convaincre « les mairies, les centres culturels, les partis politiques, les comités d’entreprise », explique encore Bébert. « Nous avons reçu une réponse favorable du Front national. C’est aussi simple que cela », poursuit-il, évoquant une attitude bien différente du côté du Parti communiste, pour lequel le groupe s’est pourtant produit à plusieurs reprises dans le passé. « Ca fait dix ans qu’on envoie un dossier à la fête de l’Huma, mais ils n’ont jamais daigné nous répondre. Dans tous les cas, on n’est pas là pour porter l’étendard de qui que ce soit. Nous, on se bat simplement pour essayer de vivre, et même de survivre, et pour payer nos impôts démesurés », conclut Bébert…

Charles DECANT
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s