On da road again

On da road again

La dernière fois que CAFB était réuni sur scène devait être le 26 Octobre pour le Festiv’All The Music d’Annecy dont nous étions les parrains de l’édition 2012,première édition qui avait réuni The Hyènes,CAFB et Eiffel sur la même scène, que du bonheur pour les fans de rock français qui ont répondu présents en nombre puisque c’est pas moins de 1000 personnes qui étaient venus remplir la fosse de l’Arcadium.

Alors, non, c’est pas si vieux que ça, mais vu que cela fait des années que CAFB joue « de longue » comme on dit chez nous, chaque mois ou presque nous jouons et là, 3 mois sans jouer ensemble, ça fait long, toujours trop longs pour retrouver les frangins Quintero et le sioux ! Chacun ayant une vie (si!si!), cela nous a laissé du temps pour se « reposer » un peu, à savoir pourvoir se consacrer aussi aux autres projets que chacun a.Imagine le tableau, Alain squatte son studio, enregistre des groupes,mixe,mastérise et fait aussi partie du projet tout récent que nous avons monté, à savoir Les Écorchés  tribute à Noir Désir qu’il me tardait d’essayer en live.

De mon côté, booking, mise en place du tribute avec tout ce qui s’en suit, les sites web,blogs et autres actions chronophages, écriture de textes pour mon album solo que je débute en Avril, une petite tournée pour accompagner les amis de Deep Purple (ouais papa, en nov et décembre je me suis fait le palais des sports de Grenoble, Zénith de Paris et Zénith d’Auvergne,que du bonheur:) !!! Répètes,répètes, et aussi des répètes de temps en temps. Heureusement, pour m’aérer un peu, je tafe avec Alain au studio aussi.

Des emplois du temps chargés, je ne vous parle même pas des frères Quintero, Nico officie avec Les Janine Pelikan, Litchi Litchi, tafe à la Sound Factory et joue donc un peu tout le temps et organise toujours les lundi au River’s d’Annecy et j’en passe, tout comme Yuri (qui va fêter ses 40 piges le 1er avril, grosse tawa de prévue à Dijon) qui inscrit ses Effets Boeuf au Salsapelpa de Dijon tous les mardis avec l’ami remy Delcastillo et régale les gens chaque semaine, on peut y additionner aussi ses concerts solo et bien entendu les nombreux concerts donnés aussi avec les potos de Tio Pépé que je manque pas de saluer. J’ai reçu les Janine à la maison lors de leur passage au Kfe Quoi! fin 2012 mais je n’ai pas revu la troupe des Tio et ça aussi tiens ça manque !

Il va sans dire qu’abattre autant de taf demande une passion sans limite et la force de mes camarades consiste bien à insuffler la même énergie dans tout ce qu’ils font, avec le talent qui les accompagne, chapeau bas.

L’année 2012 a été chargée pour CAFB, pour vous, et grâce à vous. Un nouvel album de 15 titres, 2 clips, un best of picture disc 33 tours svp! et enfin un EP « Sir John » numérique contenant les inédits du Best Of « 1992-2012 ».

J’en écris toujours deux pages, mais merde, c’est MON blog;) !! Bref, tout ça pour dire que si le temps parait long aux fans de Café Bertrand, malgré nos emplois du temps à tous,à nous aussi il nous parait long et se retrouver reste toujours un grand moment à chaque fois. Parrain du Tremplin Gibus Rock, on va aller soutenir les minots à La Puce à l’Oreille, en faisant partie du jury en ce qui me concerne avec le sioux et mon ami Stormy (tenancier du forum FCH Deep Purple) et en donnant un concert le Samedi 2, en clôture avec les frangins qui nous auront rejoints le Samedi en terre Arvèrne (tu parles, maintenant que j’arrive à prononcer le nom de cette région, je la colle à toutes les sauces, arvène que pourra etc etc)

Un joli Jumpy révisé contrôlé, armé de pneus neige dignes des plus grands froids, lui aussi rêvait d’en découdre avec le bitume à nouveau et on l’a dégourdit avec Les Écorchés  lors des 3 premiers concerts qu’on a donné en Savoie et Haute Savoie les 24,25 et 26 Janvier.J’ai eu le bonheur de voir débarquer l’ami Laurent Faye, un mec en or, il va très sûrement faire quelques scènes en ouverture du tribute ici ou là.

Vendredi 1er Février, premier soir du tremplin avec 5 ou 6 groupes à écouter et « jurifier » (j’aime pas ce terme ça ressemble à un mix entre crucifier et injurier),le lendemain balance à 17H00 avec CAFB et on remet ça avec 5 groupes et donc CAFB on stage vers 23H00 et puis, on va aussi inaugurer notre nouveau fond de scène;)

Bon allez, arrêtez de perdre votre temps à lire des billets d’humeur de quinze mètres qui auraient pu se résumer tout simplement à « en live à nouveau avec CAFB !!! » mais ça faisait un peu court..

Walth

The Stereophonics en concert unique au Bataclan à Paris

The Stereophonics en concert unique au Bataclan à Paris

Ils sont de retour nos petits gallois chéris ! Je parle bien sûr des Stereophonics qui s’apprêtent à revenir sur le devant de la scène avec un nouvel opus, baptisé « Graffiti on the Train », mais aussi une série de concerts qui passera notamment par le Bataclan de Paris le mercredi 13 mars 2013.

 

Les fans s’impatientaient à l’idée de retrouver les Stereophonics sur scène et bien, nous y sommes, les Gallois prévoient de revenir sur le devant de la scène française très bientôt et plus précisément le mercredi 13 mars 2013 pour une date unique programmée au Bataclan à Paris.

Un concert que Kelly Jones, Richard Jones et Javier Weyler (nouveau batteur depuis 2004) donneront à l’occasion de la sortie de leur nouvel et 8e opus studio, baptisé « Graffiti on The Train » et attendu pour le 4 mars prochain.

Un disque composé de 10 titres dont « Indian Summer », « Catacomb » ou encore « Roll the Dice » et qui fera suite à « Keep Calm and Carry On« , paru en 2009.

Rappelons que les Stereophonics ont connu leur heure de gloire en France grâce notamment à l’album « Word Gets Around« , leur tout premier bijou sorti en 1997 et rempli de pépites comme « A Thousand Trees », «Local Boy In The Photograph », « Not Up To You », « More Life In A Tramps Vest », « Looks Like Chaplin » ou encore « Traffic ».

On espère donc que ce nouvel et 8e opus saura une nouvelle fois séduire les fans de la première heure. Pour le savoir, rendez-vous le 13 mars prochain au Bataclan pour découvrir ces nouveaux morceaux en live.

Infos pratiques :
The Stereophonics au Bataclan
Le mercredi 13 mars 2013
Horaire : 19h30
Le Bataclan
Tarif : 29,60 €
Réservations !

THE WHO : en concert évènement le 3 juillet à Bercy

Ils ont vendu des millions d’albums, gagné plusieurs Grammys et Brit Awards, été introduits dans les prestigieux Rock n Roll Hall of Fame aux Etats-Unis et en Angleterre. The Who, un des plus grands groupes de rock des Sixties, vous donne rendez-vous à Bercy le 3 juillet pour un concert évènement !

Fondé dans la banlieue de Londres en 1964 par le guitariste Pete Townshend, le chanteur Roger Daltrey, le bassiste John Entwistle et le batteur Keith Moon, The Who forment à eux 4 un véritable ouragan où chaque personnalité apporte sa propre sensibilité au groupe.

I Can’t Explain, leur premier single, rentre directement dans le Top 10 britannique. A l’automne 1965, My Generation devient l’hymne de toute une époque.

Avec les encouragements de son manager, Townshend revisite les 3 minutes habituelles d’une chanson : il compose A Quick One (While He’s Away), un mini-opéra de 10 minutes.

En 1967, ils atteignent pour la première fois le Top 10 aux Etats-Unis avec I Can See for Miles, tiré de l’album The Who Sell Out qui reçoit des critiques élogieuses.

En 1969, ils sortent Tommy, l’opéra-rock le plus célèbre à ce jour. Il est même joué au Festival de Woodstock.

Après les projets solo des membres entre 1971 et 1973, Townshend, Daltrey, Entwistle et Moon se retrouvent et composent un nouvel opéra-rock, Quadrophenia, en 1973. L’histoire est celle d’un homme, Jimmy, qui souffre d’un quadruplement de personnalité. Ces 4 personnalités représentent un membre du groupe et correspondent à un thème musical propre. Selon la critique rock, l’œuvre est plus riche musicalement queTommy.

En 1989, le groupe tourne une dernière fois aux Etats-Unis pour célébrer leur 25e anniversaire avant de partir chacun de leur côté.

Mais en 1996, The Who est de nouveau réuni pour jouer Quadropheniaà Hyde Park à Londres lors du Prince’s Trust, un concert de charité placé cette année-là sous le signe du rock.

Malgré les disparitions de Moon et Entwistle, le groupe se retrouve souvent pour participer à des concerts organisés par des œuvres caritatives.

Leur dernier album, Endless Wire est sorti en 2006. Depuis, ils ont participé à la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Londres et se sont produits au Madison Square Garden à New York le 12 décembre dernier. Cet été, ils embarquent pour une tournée européenne pour rejouer Quadrophenia. L’énergie et l’optimisme de Daltrey et Townshend sont toujours au rendez-vous.

Ne manquez pas ce concert évènement : The Who – Quadrophenia and More à Bercy le 3 juillet prochain !

PREVENTE EXCLUSIVE MERCREDI 30 JANVIER DES 10H SURGDP.FR

 

 » Peu de groupes des Sixties ont tenté de transmettre leur légende, mais The Who, eux,  l’ont fait hier soir «  – Boston Herald

 » Quadrophenia déroule en chansons son récit initiatique empreint de finesse et de rage – un spectacle à la fois puissant et dérangeant «   – Orlando Sentinel

 » Le public se laisse transporter par ce que le rock peut donner de plus majestueux « – Boca Magazine

 » The Who est le générateur quadriphonique et symphonique idéal dont avait rêvé Pete Townsend quand il a créé son opus «  – Pittsburgh Post

 » Daltrey et… Townshend délivrent une interprétation musicalement impeccable de l’opéra-rock classique «   – The Hollywood Reporter

Source : GDP

Mon album solo, les hostilités débutent

Mon album solo, les hostilités débutent

Ça y’est, je débute le maquetage de mon album solo qui sera un double album avec pas moins de 24 titres. Début des enregistrements cet été 2013 avec des invités auxquels je tiens particulièrement et qui me font l’honneur de participer, des « vrais » avec des grandes gueules et de la bouteille. Des mecs qui domptent la scène et restent d’une humilité rare malgré un talent indéniable.

Fan de rock mais aussi de blues et de musique manouche, j’espère parvenir à faire un album éclectique, en insufflant des virages où l’on ne m’attend pas forcément.


Je ne vais pas citer tous les noms mais il y aura entre autres, Carl Wyatt, Roger Glover et sa fille Gillian, Didier Wampas, Stéphane Avellaneda, Dominique Landoni, Jean Paul Avellaneda, David Petrel, Denis Barthe, Christophe Graciet, Christophe Godin,Don Airey et Steve Morse, les CAFB bien sûr etc etc.

J’ai la nostalgie des 90’s où j’ai tourné avec Jad Wio, les Naufragés, Les casse-pieds, les Satellites, les Wampas, Parabellum, Oberkampf, Noir Désir,Dominic Sonic, Pigalle et c’est un peu dans cet esprit que j’envisage cet album solo. Le rock au ventre, la gueule en avant, les ventricules au vent

J’ai demandé à deux amis photographes de suivre l’enregistrement de cet album qui se déroulera donc dans divers studios, à divers moments, et ce, afin de publier un petit bouquin qui accompagnera ce disque qui est au départ voué à être unique, dans le sens où je ne pense pas sortir de deuxième album, ce projet vise à réunir 20 ans de scène, et plus de 40 ans de vie en un bloc.

Des titres qui seront repris plus tard sur scène bien entendu, avec une formation électrique forcément mais j’aimerai aussi faire une tournée avec un pianiste et un contrebassiste

THE ROLLING STONES nominés au BRIT AWARD pour le meilleur live

The Rolling Stones have been nominated for the BRIT award for Best Live Act!

Keith Richards said, “Onstage is where we belong. When I’m up there with Mick, Charlie and Ronnie, everything is rocking, so a big thanks to BRIT fans and the BRIT Nom ..!”

Mick Jagger said “We all had such a blast, everyone was at the top of their game, and the hometown audiences at The O2 were just fantastic. It’s great to be nominated ..we will see you soon.

Stones au Trabendo (25.10.2012) Extrait vidéo d’un live pas comme les autres.

Mick Jagger & Keith Richards

Les Rolling Stones étaient en concert au Trabendo le 25 octobre 2012, vous vous souvenez ? Toutes les chaînes de télévision en parlaient et relayaient les images des fans qui attendaient depuis l’aube l’ouverture d’une billetterie qui proposait la place à 15 Euros. Bref, du délire et un concert intimiste quasi « offert » donc aux parisiens (en même temps c’est la moindre des choses, ils ont répété leur show et préparé les 2 dates de fin Octobre à Londres, où ? Ben sur Paris) qui ont pu se délecter de la prestation des Stones arborant le visuel kongien de Grrrr

En cliquant sur l’image ci-dessus, vous êtes redirigés sur la page du site officiel des pierres qui roulent avec some explains, en anglais bien sûr

Je n’y étais (TRES) malheureusement pas mais j’ai trouvé un bout de vidéo sur le web, so, voici un extrait des Stones au Trabendo.

Pour infos, les Dieux du rock ont joué la set list suivante :

Route 66

It’s Only Rock and Roll

Shattered

When The Whip Comes Down

Champagne and Reefer

Doom and Gloom

Miss You

Tumbling Dice

Start Me Up

Midnight Rambler

Jumping Jack Flash

Brown Sugar

Les Stones donnaient 2 concerts à Londres quelques jours après. Voici le titre « Going Down », jeff beck accompagnait les RS on stage, que du bonheur !!