CAFB – Some « Awards »sur Beat100 (extrait du blod de CAFB)

Le site Beat100 est un site américain dédié à la musique, toutes les musiques et CAFB a été auto-inscrit par un des tenanciers du site, comment, va savoir, mais le fait est que le clip « des cris » a été choisi par le site pour être dans un concours. Mis en ligne aujourd’hui, CAFB ramasse une médaille d’argent pour la chanson originale et une médialle d’or pour la qualité de production du clip. Après, ça reste du Web..

Le clip « Sir John » qui est aussi sur le site (il y a aussi « les vents ») n’est pas en lice pour le concours mais a ramassé une médaille d’or pour la chanson originale et une médaille d’or pour le clip.

L’important, dans ce monde entoilé reste de faire parler de soi et force est de constater que CAFB accroche les ricains, pour un groupe français c’est pas mal, nous avions déjà pu nous apercevoir de l’impact du band à New York en Mars 2008 alors que CAFB avait remporté aussi un concours et gagné 5 jours dont un concert (au Snitch – Concours ZapLoop).

Publicités

va comprendre…

Quelle surprise j’ai eu tout à l’heure en constatant que mon blog était fermé par WordPress pour « violation des droits »… vu que j’aime bien savoir, j’ai écris à Ryan (monsieur WordPress) direct en demandant où était le crime alors que je ne faisais que relayer des articles de presse glanés sur la toile et que de surcroît j’étais intimement persuadé que « share » voulait dire « partager » et que le but de sites webs presse étaient d’être lus.

Réponse immédiate quasi : « We have reviewed your site and have removed the suspension notice.We greatly apologize for this error and any inconvenience it may have caused » donc pour ceux qui parlent pas anglais, « votre blog a été fermé suite à un anti-spam automatique, désolé pour le dérangement,votre blog a été remis en ligne »

Bon, vu que mon blog est voué à parler de la musique, je continuerai à relayer des chroniques ou autres articles de presse, manquerait plus qu’on baillonne les pauvres petits indés que nous sommes, nous, pauvres cons amoureux d’un art jeté en pâture sur la toile.

Bref, i’m back 😉

Voici les véritables lieux des pochettes d’albums emblématiques

Avez-vous toujours voulu savoir où était située cette rue aperçue sur l’album Subterranean Homesick Blues de Bob Dylan ? Ou bien découvrir à quelle station de métro avait été immortalisés Simon & Garfunkel sur le disque Wednesday Morning, 3AM ? La réponse est désormais ici et en images !

Capture

New York est une ville qui a accueilli et vu évolué de nombreux artistes. Et d’ailleurs, le photographe Bob Egan retrouvé de nombreux endroits ayant servi pour les pochettes d’albums de grandes icônes pop-rock.

Les quartiers d’une ville sont, contrairement à ce que l’on pourrait croire, assez difficiles à identifier à partir d’une pochette d’album. C’est pourtant ce que le site Popstopnyc a réussi à faire. Les rues, les stations de métro ou les impasses, rien n’échappe à leur attention. Pour que la comparaison soit plus aisée, les jaquettes d’albums sont ajoutées en transparence sur les photos des lieux. De Bob Dylan à Neil Young en passant par Simon & Garfunkel, nombreux sont en effet les artistes à avoir été inspirés par la ville de New York au point d’en avoir fait un élément essentiel de leur pochette d’album.

La photo utilisée pour l’album de The Who, The Kids Are Alright, est d’ailleurs bluffante puisque les membres du groupe posent devant un monument que l’on peine à reconnaître sur la jaquette du disque. Pour reconnaître le Carl Schurz Monument, il fallait avoir un sacré coup d’oeil et bien connaître la ville de New York.

Un véritable travail d’investigation mené par ce photographe fan de musique et de culture pop qui aime ainsi recenser les endroits de New York restés encore en l’état malgré les années. « Manhattan est constamment en train d’être réaménagé, et j’essaye de photographier ces endroits tandis qu’ils sont encore restés comme à l’époque« , explique ainsi l’artiste relayé par le site mymodernmet.com.

Il joue 100 riffs de guitare à la suite dans cette vidéo !

Un vendeur d’un magasin de musique à Chicago a eu l’excellente idée de se filmer en train de jouer à la suite 100 riffs légendaires qui ont marqué l’histoire du rock. Une vidéo de 12 minutes garantie sans fausse note !

Alex Chadwick doit en séduire des filles, il faut dire que sa technique est plutôt bonne, il connait 100 des plus célèbres riffs de guitare ! Ce vendeur chez Chicago Music Exchange a ainsi réalisé une vidéo de 12 minutes dans laquelle il enchaîne sans erreur les riffs qui nous ont  donné tant de frissons.

Il prend même le soin de changer les effets pour que le tout colle au mieux aux sons d’origines. Sa sélection est assez large et bien représentative des époques, il y en a pour tout le monde : Buddy Holly, Johnny Cash , Hendrix, Rolling Stones , Red Hot, Nirvana… et d’autres un peu moins connu du grand public comme Derek and the Dominos, T.Rex, Modest Mouse etc…

Entre nous, si vous voulez parfaire votre sonothèque, piochez dans sa sélection, il n’y a que du bon !

Comme le dit 7sur7.be, les fans des Doors ou de David Bowie regretteront le petit clin d’œil, pour notre part on aurait vraiment aimé entendre un bon « London Calling » des Clash ! Mais on ne lui en veut pas, tant la performance d’Alex Chadwick est impressionnante de maîtrise.

Radiohead livre un clip très artistique de son passage à Bonnaroo Festival

Bonnaroo Festival est l’un des plus beaux festivals de l’été. Afin de rendre hommage à ce dernier et au groupe Radiohead, qui était la tête d’affiche cette année, Matt Ornstein a réalisé un clip très artistique.

Radiohead livre un clip très artistique de son passage à Bonnaroo Festival par Gentside

Tout ce qui touche de près ou de loin le groupe anglais Radiohead est une réussite. Preuve en est une fois de plus avec ce clip réalisé en time-lapse par Brian Ornstein lors de la dernière édition du  Bonnaroo Festival aux Etats-Unis.

On y voit une journée entière sur ce festival condensée en quelques minutes, tout l’esprit d’un tel événement est présent dans cette vidéo : un cadre champêtre, des tentes, des milliers de voitures garées sur un parking, des rencontres avec des gens heureux d’être là, des gens émêchés, la nuit qui tombe et ces mêmes personnes qui se rassemblent devant la scène principale pour voir la tête d’affiche, en l’occurrence ici Radiohead.

La chanson qui illustre le clip est The Daily Mail, qui compte parmi les plus belles du groupe anglais. Un clip trouvé par Les Inrocks à voir et à revoir :

Victoire de la musique : Biolay, M, Céline Dion et C2C nommés

Les artistes ont été choisis par une académie de 600 électeurs représentatifs de la filière musicale qui ont voté en deux tours par internet grâce au site Deezer. Verdict le 8 février prochain.

Benjamin Biolay, Orelsan, M, La Grande Sophie ou les groupes C2C et Tal font partie des nommés aux 28es Victoires de la Musique, qui seront remises le 8 février au Zénith de Paris.

Les artistes ont été choisis par une académie de 600 électeurs représentatifs de la filière musicale qui ont voté en deux tours par internet grâce au site Deezer.

Voici la liste complète des sélectionnés :

 

• Artiste interprète masculin: Benjamin Biolay, Dominique A, M, Orelsan

• Artiste interprète féminine: Céline Dion, Lou Doillon, Françoise Hardy, La Grande Sophie

• Groupe ou artiste révélation du public : C2C, Barbara Carlotti, Rover, Tal

• Groupe ou artiste révélation scène: Boulevard des airs, C2C, Barbara Carlotti, Irma
 

De François Hardy à Sexion d’assaut pour les albums

• Albums de chansons: « Vengeance » (Benjamin Biolay), « L’amour fou » (Françoise Hardy), « La place du fantôme » (La Grande Sophie), « Il » (M)

• Album rock : « Long courrier » (BB Brunes), « Places » (Lou Doillon), « Super welter » (Raphaël), « Can be late » (Skip the use)

• Album de muisques urbaines: « Extra-lucide » (Diziz), « Roi sans carrosse » (Oxmo Puccino), « L’apogée » (Sexion d’assaut), « Le droit de rêver » (Tal)• Album de musiques du monde: « Folila » (Amadou & Mariam), « Al » (Bumcello), « Talé » (Salif Keita), « C’est la vie » (Khaled)

• Album de musiques électroniques ou dance: « By your side » (Breakbot), « Tetra » (C2C), « Franky Knight » (Emilie Simon), « Dusty rainbow from the dark » (Wax Tailor)
 

Et le meilleur sur scène est…

 

• Chanson originale: « Allez allez allez » (Camille – Auteur/compositeur : Camille Dalmais), « Avant qu’elle parte » (Sexion d’assaut – Auteurs/compositeurs: Maître Gims, Lefa, Mask, Jr Ochrom, Doomans, Adams Diallo, Black Mesrines, Stan-e, Wati-b), « Je descends du singe » (Marc Lavoine – Auteur: Marc Lavoine/compositeur: Christophe Casanave), « La forêt » (Lescop – Auteurs/compositeurs: Mathieu Peudupin, Gaël Etienne, Johnny Hostile)

• Spectacle musical/tournée/concert: « Ilo veyou » (Camille à L’Olympia et en tournée – Production: UNI-T), « Silence on tourne, on tourne en rond » (Thomas Dutronc à L’Olympia et en tournée – Production: Auguri Productions), « La place du fantôme » (La Grande Sophie au Café de la Danse, au Trianon, à l’Olympia et en tournée – Production: 3C), « The geeks tour » (Shaka Ponk à L’Olympia, au Zénith et au Bataclan – Production: Zouave)

• Vidéo-clip: « FUYA » (C2C – Réalisateurs: Sylvain Richard (20Syl) – Francis Cutter), « Mojo » (M – Réalisatrice: Beryl Koltz), « My lomo & me » (Olivia Ruiz – Réalisateur: Nicolas Houres), « Let’s bang » (Shaka Ponk – Réalisateur: Frah)

Musique : quand le numérique fait mieux que le physique

Pour la première fois aux Etats-Unis, les ventes de musique numérique ont dépassé les ventes de musique sur support physique en 2012

En 2012, pour la première fois depuis dix ans, les ventes de musique au format numérique ont atteint 50,3 % des ventes totales de musique aux Etats-Unis. Steve Jobs en avait rêvé en lançant l’iPod. C’est fait.

Les achats de musique (clips, chansons, albums) ont augmenté de 3,1 % par rapport à 2011 pour représenter 1,66 milliard de dollars, selon le premier vice-président de Nielsen, David Bakula. Cette hausse a été « générée par les ventes de musique numérique, qui continuent d’être un élément de croissance clé de ce marché », a-t-il ajouté. Les ventes d’albums numériques ont bondi de 14,1 % (118 millions d’unités) pour atteindre 37 % des ventes totales (contre 31 % en 2011). Celles d’albums sur supports physiques continuent de décliner : -12,8 % en 2012.

Les ventes de chansons à l’unité ont, pour leur part, augmenté de 5,1 % (1,3 milliard de chansons). Un record rapporte Nielsen.

 

 

« Les grandes artistes de l’année sont Adele et Taylor Swift », a précisé David Bakula. Les meilleures ventes ont été réalisées par l’album 21 de la chanteuse britannique Adele, avec 5,25 millions d’exemplaires, premier album à occuper cette place sur deux années consécutives, selon Nielsen. Cet album est aussi le plus vendu en France en 2012 avec 580 000 exemplaires écoulés.

Il est suivi par l’album Red de l’Américaine Taylor Swift, qui s’est vendu à près de 4 millions d’exemplaires en 2012, et à plus de 3,1 millions d’exemplaires en dix semaines, soit les plus fortes ventes hebdomadaires pour un album depuis 2002.

SOURCE bfm