Babyshambles : l’album en avant première

Le groupe de Pete Doherty publiera bientôt son nouvel album. Une version en streaming sera dévoilée en avant première.

Alors que  »Sequel To The Prequel », le nouvel album des Babyshambles, est attendu pour le 2 septembre, le groupe s’apprête à le dévoiler en avant première une semaine avant sa date de sortie officielle. Mercredi 28 septembre, il sera donc possible d’écouter l’intégralité de l’album en streaming via le site du magazine anglais NME.

Lors d’une interview accordée au magazine anglais NME en juillet, Peter Doherty a donné des détails sur la genèse de « Sequel To The Prequel » : « J’ai juste pensé, ‘Merde. Qu’est-ce que j’ai fait ? Pourquoi je n’ai pas rassemblé tout ça ? Nous devons sortir ces nouveaux morceaux ensemble, nous devons jouer. J’ai débordé d’énergie avec tout ça. » Plus tôt, au même magazine, Pete Doherty avait affirmé : « Je ne veux pas que le disque soit à moitié raté, je veux me réveiller là et faire un tabac. Les Babyshambles ne sont pas de retour : ce groupe a toujours été là. » Musicactu

 

Liste des titres de « Sequel To The Prequel » :
1. « Fireman »
2. « Nothing Comes To Nothing »
3. « New Pai' »
4. « Farmer’s Daughter »
5. « Fall From Grace »
6.- « Maybeline »
7. « Sequel To The Prequel »
8. « Dr. No »
9. « Penguins »
10. « Picture Me In A Hospital »
11. « Seven Shades Of Nothing »
12. « Minefield »

« L’enfant terrible du rock anglais revient à ses premières amours ! Il y a tout juste un an, Pete Doherty se lançait un nouveau défi en tenant le rôle principal de l’adaptation cinématographique du roman d’Alfred de Musset « Confession d’un enfant du siècle », réalisée par Sylvie Verheyde. Remarquée par la critique, sa prestation aux côtés de Charlotte Gainsbourg l’aura emmené jusqu’au tapis rouge du festival de Cannes, où le film concourrait dans la catégorie Un Certain Regard. Galvanisé par cette expérience artistique, le musicien retrouvait alors sa créativité et ses acolytes de Babyshambles pour enregistrer un nouvel opus. 

Les fans auront donc dû patienter six ans avant de découvrir le successeur de « Shotter’s Nation », certifié disque d’or en France en 2007 tout comme le premier album solo de Pete Doherty deux ans plus tard. Sous la houlette de l’iconique Stephen Street, dont la liste de collaborateurs comprend des noms de prestige comme Blur, The Smith, Kaiser Chiefs ou The Cranberries, le quatuor britannique a enregistré douze pistes éclectiques, où la puissance mélodique des interprètes de « Delivery » n’a rien perdu de sa superbe. « Je ne veux pas faire les choses à moitié, je veux me relever et vraiment tout défoncer. Les Babyshambles ne sont pas de retour : ils ont toujours été là » confiait l’ex-leader des Libertines à NME le mois dernier. Si le single « Nothing Comes to Nothing » étonnait par ses riffs ensoleillées, d’autres surprises émaillent cet opus. Ravivant des étincelles punk sur « Fireman », la piste d’introduction, le groupe distille quelques notes celtiques sur « Picture Me In A Hospital » et se téléporte dans l’Amérique profonde en insufflant une vibe country à « Fall From Grace ». La formation flirte même avec le reggae sur « Dr. No » !  » Charts in France

Source Musicatu / Charts in France

Publicités

Larsen Project : Track 74 Café Bertrand ! (source Blog CafB www.cafb.fr)

TRACK 74 : CAFE BERTRAND

Preuve s’il en est que faire du rock en français, c’est possible, et que les programmateurs de radio ou d’émissions musicales à la teloch sont des incompétents qui doivent aimer la musique à peu près autant que j’aime les épinards, aujourd’hui on parle de Café Bertrand!

Parce que sérieux, quand on allume la radio et qu’on tombe sur du Christophe Maé alors qu’il existe des groupes français comme Café Bertrand, ça fait chier.

Café Bertrand, c’est un groupe de Rock (et même de Hard Rock) composé de Walther Gallay (chant / guitare), Nicolaï Quintero (Guitare – Backings), Alain Perusini (basse) et Yuri Quintero (Batterie), qui fait des concerts avec Deep Purple et AC/DC à ses heures perdues.

C’est énergique, efficace, grassouillet sur les bords comme il faut, y’a des solos, des textes cools, une basse bien présente (écoutez moi ça sur des vraies enceintes, nom de dieu, à chaque fois que vous écoutez de la musique sur des baffles d’ordi portable, Flea égorge un chaton), et une batterie poum-tchack-poum-poum-tchak-break-poum-tchack.

Remarquez la subtile différence avec la batterie d’AC/DC, qui elle fait: poum-tchack-poum-tchack-poum-tchack-poum-tchack.

Les bonhommes tournent depuis 20 ans (je le sais, ils vont sortir leur super DVD de la mort pour fêter leurs 20 ans), ont 4 albums qui sont tous très bien (mais moi, je préfère leur dernier, Les Mains dans l’encre), et je sais de source sûr qu’il vont sortir un nouveau album (ils me l’ont dit)

NB: En première partie d’ACDC, c’était cool!.

Je vous laisse avec Mescaline, parce qu’elle est bien, et Des Cris, parce que on voit clairement dans le clip que le bassiste à une 5 cordes.

Mescaline (filmé par un fan avec un téléphone) Espace KironParis 29.04.2009

CLIP OFFICIEL « DES CRIS » 2012

POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL,CLIQUEZ SUR LA BANNIERE « LARSEN PROJECT » en haut de page

CafB parrain du 1er Festival GONES’N’LIVE à OULLINS le 1er MAI 2014

La jeunesse hexagonale se bouge malgré un nombre incalculable d’obstacles à franchir, j’ai été contacté pour être le parrain de ce tout premier festival GONES’N’LIVE qui aura lieu à Oullins le Jeudi 1er Mai 2014

Comme nous le faisons depuis de nombreuses années avec Café Bertrand, nous soutenons les initiatives de cette jeunesse, la relève, celle qu’il faut aider si on veut voir le live perdurer ailleurs que sur les scènes nationales des gros festivals subventionnés. L’organisateur, Tommy, recherche donc des bénévoles, des roadies, des structures capables d’être partenaires de ce festival, que ce soit en aidant ce festival à communiquer ou encore en injectant quelques sous et/ou en prêtant du matos.

Bref, vous l’aurez compris, CafB soutient ce festival et appelle tous nos amis à participer, que ce soit en partageant cet événement et en invitant un max de vos amis hébergés sur les réseaux sociaux ou encore en vous proposant pour travailler sur le festival.

Pour contacter l’organisateur : minimaxi.musique@gmail.com

Queen : la vidéo du concert hommage à Freddie Mercury rééditée

En 1992 se tenait un concert aux dimensions impressionnantes pour rendre hommage au chanteur de Queen. La vidéo de l’évènement va être rééditée.

La captation live du concert hommage au chanteur de Queen, Freddie Mercury, qui s’est déroulé le 20 avril 1992 au Wembley Stadium de Londres, va être rééditée en DVD et en Blu-Ray le 3 septembre. Si le film a déjà été édité en DVD en 2002, cette nouvelle version intitulée « The Freddie Mercury Tribute Concert » contiendra les prestations intégrales de Metallica, des Guns N’ Roses et de Def Leppard, ainsi qu’un documentaire d’une heure.

De nombreux artistes ont participé à cet hommage à Freddie Mercury en présence des autres membres de Queen. Elton John, David Bowie, George Michael, Seal, Robert Plant (Led Zeppelin), Roger Daltrey (The Who)… ont tous chanté pour récolter des fonds reversés à des associations de lutte contre le sida.

Source Musicactu

Bon Jovi : richie Samnora évincé du groupe

Richie Sambora

Le guitariste Richie Sambora aurait été viré du groupe à cause de questions d’argent, son remplaçant coûterait 200 fois moins cher.

Depuis le mois d’avril, Bon Jovi ne tourne pas avec son guitariste habituel, Richie Sambora, qui avait déclaré avoir quitté la tournée pour « des raisons personnelles » et affirmait vouloir revenir dans le groupe au mois de septembre. Mais d’après le site américain Rumorfix, le musicien aurait été viré et remplacé par Philip ‘Phil X’ Xenidis, dont le cachet serait nettement moins élevé. Le premier toucherait 2 millions de dollars (1 400 000 euros) par mois et 20 pour cent des bénéfices des concerts alors que son remplaçant serait payé 10 000 dollars (7 500 euros) par mois.

 

 

 

 

 

 

Statu quo pour le K’fé Quoi !

Statu quo pour le K’fé Quoi !
Bruno Levi alias Mister Brown & Nathalie Levi, les fondateurs et tenanciers du Kfe Quoi

Pays manosquin. Le dernier lieu de résistance culturelle du département se retrouve sans abri à la fin du mois d’août.

 

Ouvert depuis mars 2009 à Villeneuve, le café-concert associatif « Le K’Fé Quoi ! » est obligé de mettre la clé sous la porte d’ici le 31 août.
En effet, le bail n’est pas renouvelé pour la saison à venir sur décision de la propriétaire du lieu. Depuis le début de cette aventure, les différents contrats locatifs ont été renouvelés d’année en année mettant déjà en péril la continuité du café-concert et laissant l’association dans un avenir précaire.
Cette mauvaise nouvelle soulève non seulement la question de la pérennité du lieu mais aussi de la présence de l’action culturelle dans le département que Bruno et Nathalie Levi défendent ardemment, entourés d’une équipe de bénévoles.
 
La culture populaire en danger
Avant tout, le K’fé Quoi est un café-concert comme il en existe de moins en moins dans le paysage culturel français. En effet, ces lieux de diffusion disparaissent les uns après les autres depuis quelques années comme récemment « La cigale » à Nyons qui fonctionnait depuis plus de vingt ans.
Le K’fé Quoi est un outil artistique essentiel dans le département des Alpes de Haute Provence pour les musiciens d’une part mais aussi le foyer d’une culture populaire riche en découvertes pour les habitants du territoire. Sa disparition serait dramatique pour le 04 car il n’existe pas de lieu permanent de ce type et de cette qualité.
Avec le Café Provisoire, ils sont les acteurs principaux de la scène locale : complémentaires dans leurs actions et leurs missions. Ensemble, ils effectuent un énorme travail de « maillage » sur ce département très étendu.
 
Une notoriété depuis quatre ans
Personne ne peut nier aujourd’hui l’existence de ce café-concert dont l’équipe se bat pour continuer à survivre. D’abord en autofinancement complet, le K’fé Quoi a acquis une certaine notoriété avec un public qui vient régulièrement mais surtout avec le soutien depuis 2011 des autorités compétentes : la commune de Villeneuve, l’ancienne communauté de communes ILO, le CG 04, la Préfecture, le CR PACA, la DRAC, la Gendarmerie Nationale…

Tous reconnaissent l’utilité publique de ce « lieu » de travail pour les artistes et de diffusion pour tous, donla qualité d’accueil est le leitmotiv.  Ainsi, ils cherchent également des solutions de repli, proposent d’éventuels terrains ou bâtis, mais qui ne correspondent pas vraiment aux exigences du cahier des charges d’un café-concert et aux

 
Le no man’s land
Le k’fé Quoi se retrouve aujourd’hui face à des problèmes administratifs en cette période estivale où tout tourne au ralenti dans les différents services de l’Etat. Il se voit forcé par la propriétaire des lieux, comme les Roms, à quitter son territoire et se retrouve sans aucune solution d’hébergement.
« C’est fatiguant d’être nomade…On en a marre des conditions précaires. La qualité du K’fé Quoi, c’est le lieu. Ce serait dommage de laisser disparaître dans l’inconscient collectif ce capital culturel acquis depuis dix ans. » déclarent Bruno et Nathalie Levi. Car l’histoire de ce café-concert ne commence pas à Villeneuve. Il fait suite à une première expérience basée à Lurs  de 1995 à 2000.« Il est vrai qu’avant d’être un lieu, le K’fé Quoi, c’est la force des gens qui veulent défendre la culture populaire, susciter la curiosité et l’étonnement du public. Mais il grand temps de passer à la vitesse supérieure, d’accéder à un lieu sain avec un bail d’au moins 15 ans, dans un cadre pittoresque et accueillant pour offrir un outil culturel de qualité pour le département (résidences d’artistes, répétitions, concerts, scènes ouvertes, partenariats…). »
L’équipe du K’fé Quoi continue ces recherches : un lieu sympa de 200 m2 autour de Villeneuve, Volx, StMaime, Mane, Forcalquier…
Si vous avez des pistes, contacter le 06 85 35 68 42.
Stylo Blues

 

 

Led Zeppelin : Robert Plant se dévoile sur les réseaux sociaux

Led Zeppelin : Robert Plant se dévoile sur les réseaux sociaux

L’ex-chanteur de Led Zeppelin a décidé de se mettre à la page sur internet et s’est plié au jeu des questions-réponses avec des fans, en ligne.

A 64 ans, Robert Plant est plus que jamais décidé à investir internet et ses réseaux sociaux, comme le font la plupart des artistes. L’ex-chanteur et harmoniciste de Led Zeppelin vient d’ouvrir un compte sur Twitter, Instagram et Google+ et de relancer son site internet officiel, avec une nouvelle version. Depuis l’ouverture de son compte Twitter le 6 août, plus de 40 000 personnes suivent Robert Plant sur le réseau social. Les 25 000 premières recevront d’ailleurs un lien pour télécharger gratuitement un titre de son groupe Robert Plant & The Sensational Space Shifters.

A l’occasion de l’ouverture de son compte Twitter, Robert Plant a organisé une conversation avec ses fans. Il ainsi répondu à plusieurs de leurs questions. Il a par exemple révélé que s’il n’avait pas intégré Led Zeppelin, il aurait sans doute été conseiller marital. Le chanteur a également déclaré qu’il aurait beaucoup aimé avoir lui-même écrit le tube « Hey Joe », popularisé par Jimi Hendrix. D’autre part, la chanson de Led Zeppelin qu’il préfère interpréter durant ses concerts solo est « What Is and What Should Never Be ».

 

Source Musicatu