Le groupe de Pete Doherty publiera bientôt son nouvel album. Une version en streaming sera dévoilée en avant première.

Alors que  »Sequel To The Prequel », le nouvel album des Babyshambles, est attendu pour le 2 septembre, le groupe s’apprête à le dévoiler en avant première une semaine avant sa date de sortie officielle. Mercredi 28 septembre, il sera donc possible d’écouter l’intégralité de l’album en streaming via le site du magazine anglais NME.

Lors d’une interview accordée au magazine anglais NME en juillet, Peter Doherty a donné des détails sur la genèse de « Sequel To The Prequel » : « J’ai juste pensé, ‘Merde. Qu’est-ce que j’ai fait ? Pourquoi je n’ai pas rassemblé tout ça ? Nous devons sortir ces nouveaux morceaux ensemble, nous devons jouer. J’ai débordé d’énergie avec tout ça. » Plus tôt, au même magazine, Pete Doherty avait affirmé : « Je ne veux pas que le disque soit à moitié raté, je veux me réveiller là et faire un tabac. Les Babyshambles ne sont pas de retour : ce groupe a toujours été là. » Musicactu

 

Liste des titres de « Sequel To The Prequel » :
1. « Fireman »
2. « Nothing Comes To Nothing »
3. « New Pai' »
4. « Farmer’s Daughter »
5. « Fall From Grace »
6.- « Maybeline »
7. « Sequel To The Prequel »
8. « Dr. No »
9. « Penguins »
10. « Picture Me In A Hospital »
11. « Seven Shades Of Nothing »
12. « Minefield »

« L’enfant terrible du rock anglais revient à ses premières amours ! Il y a tout juste un an, Pete Doherty se lançait un nouveau défi en tenant le rôle principal de l’adaptation cinématographique du roman d’Alfred de Musset « Confession d’un enfant du siècle », réalisée par Sylvie Verheyde. Remarquée par la critique, sa prestation aux côtés de Charlotte Gainsbourg l’aura emmené jusqu’au tapis rouge du festival de Cannes, où le film concourrait dans la catégorie Un Certain Regard. Galvanisé par cette expérience artistique, le musicien retrouvait alors sa créativité et ses acolytes de Babyshambles pour enregistrer un nouvel opus. 

Les fans auront donc dû patienter six ans avant de découvrir le successeur de « Shotter’s Nation », certifié disque d’or en France en 2007 tout comme le premier album solo de Pete Doherty deux ans plus tard. Sous la houlette de l’iconique Stephen Street, dont la liste de collaborateurs comprend des noms de prestige comme Blur, The Smith, Kaiser Chiefs ou The Cranberries, le quatuor britannique a enregistré douze pistes éclectiques, où la puissance mélodique des interprètes de « Delivery » n’a rien perdu de sa superbe. « Je ne veux pas faire les choses à moitié, je veux me relever et vraiment tout défoncer. Les Babyshambles ne sont pas de retour : ils ont toujours été là » confiait l’ex-leader des Libertines à NME le mois dernier. Si le single « Nothing Comes to Nothing » étonnait par ses riffs ensoleillées, d’autres surprises émaillent cet opus. Ravivant des étincelles punk sur « Fireman », la piste d’introduction, le groupe distille quelques notes celtiques sur « Picture Me In A Hospital » et se téléporte dans l’Amérique profonde en insufflant une vibe country à « Fall From Grace ». La formation flirte même avec le reggae sur « Dr. No » !  » Charts in France

Source Musicatu / Charts in France

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s