Dear Painting of the Bertrand Cafe,

Une illustration (rare) et en painting du Café Bertrand original

Whimsygizmo's Blog

I wish I could fade into you,
sipping a foamy latte in a
robin’s egg chair, breathing
in the Paris air and dreaming
of our crooked Cricklewood
days. Miles from there, some
cinnamon breeze would stir
the trees, as they throw their
sweet crimson apples onto
cobblestoned country roads
and gossip endlessly over
bragging doorway signs:
Hemingway Slept Here.
T. S. Eliot Wrote There.
I’d stare off into a melt
-ing horizon, hold lost
words on my warmed
tongue, and maybe
just
this once,
know myself.


View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s