Des plombes que j’attendais ça. Après avoir pu apprécier les mythiques Rolling Stones au festival Classic Wechter en 2014, ayant raté de peu Hyde Park l’année précédente, je me devais d’être à la fameuse exposition des pierres qui roulent Exhibitionism ,

C’est à la belle et fastueuse galerie Saatchi de Londres que je me suis donc rendu, pour l’instant, seul lieu de rendez-vous pour les aficionados en manque de pièces rares. On a tout vu, tout lu, tout entendu sur les Stones, non, pas tout.

Une visite presque guidée et très bien pensée où j’ai pu à loisir me délecter des surprises réservées par le groupe, la toute première étant un panneau mentionnant  » nous faisons confiance à nos fans pour ne pas toucher et abîmer le matériel présenté, aucun cordon de sécurité n’ été installé pour vous permettre d’apprécier les choses sous tous les angles », en fait, la phrase était plus courte et concise mais la signification était bien celle-ci. On a pu donc frôler les nombreuses guitares présentées, Ron Wood et Richards ayant contribué à cette expo en donnant toutes leurs plus belles et rares guitares, un régal pour les connaisseurs ! De plus chaque article exposé était accompagné d’un court texte, toujours bien pensé, avec cette touche d’humour anglais que j’aime tant, rien de fastidieux donc, on était loin des expos intellos, it’s only rock and roll and i like it !

Pour faire court, plusieurs salles, appareils photos interdits…(mais comment résister ? pas pu), des concepts géniaux, une 1ère salle avec une 50 ène d’écrans, tous de tailles différentes et plus ou moins imbriqués les uns dans les autres, on parcourait en musique et en image, 50 de vie avec les Stones, pas moins. Alors, voici quelques clichés, résolument de petites tailles mais suffisants pour vous faire une idée , petit diaporama ci-dessous ^^

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cette mise en bouche amène ensuite à la reproduction parfaite du studio d’enregistrement Chess dans lequel ils enregistrèrent en 1964, une magnifique table de mixage était extérieure au studio vitré, du matos vintage rare et beau, encore une fois à portée de main, on y était. Puis vint l’immense salle avec moult costumes arborés par Jagger et les autres membres du groupe, une bonne 50 ène de pièces aussi, un chiffre qui leur va bien aux Stones, que de souvenirs en revoyant tout celà, en passant aussi par des salles toutes plus magiques les unes que les autres, le cinéma 3D qui nous offrait un titre live extrait de Hyde Park 2013, on y était aussi, quasi sur scène avec le band, magique.

Cela fait longtemps qu’on y pense, qu’on met des choses de côté en se disant que ça serait bien que les gens les voient. C’est une certaine façon de regarder notre carrière et je pense que c’est le bon moment pour le faire. On a assez de choses à montrer, on en a même trop en fait”, raconte Mick Jagger.

Les vestes à paillettes de Mick Jagger, les bandanas de Keith Richard… le style vestimentaire des Rolling Stones sera décrypté à la prestigieuse galerie Saatchi.

Toutes les pièces, les instruments, les choses qui sont passées entre nos mains sont très intéressantes, selon moi, mais la moitié ont été volées”, explique Keith Richards.

Une salle avec les grattes, une autre avec des portaits inédits de Jagger notamment par A.Wahrol, oeuvres numérotées et co-signées par les deux artistes, expo des pochettes de disques et affiches stonienes, reproduction à l’identique de l’appart que le jeune groupe avait squatté à leurs débuts, un joyeux bordel qui poussait le détail jusqu’au sublime.

Trop de choses à raconter,il m’en faudrait des pages, le but est juste de vous donner l’envie de vous rendre à cette expo qui fût à mon sens , encore plus réussie que celle de feu David Bowie. Les derniers dinosaures s’exposent, l’entrée est à 24 Livres, comptez 1h30 à 2h max pour tout visiter en prenant le temps de lire les notes de Jagger, prémices de tubes que nous chantons encore et qui ont fait le rock and roll so british des Rolling Stones.

Please let me introduce myself, i’m a man of taste 😉 !

http://fr.euronews.com/embed/309526/;

“Exhibitionism” aura lieu d’avril à septembre 2016 à Londres, Galerie Saatchi .

Plus d’infos sur le site officiel de l’exposition:
http://www.stonesexhibitionism.com/

Walther Gallay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s